Editorial Danses et Musique du Monde


2017, année de transition pour les sessions Danses et musiques du monde…

Du 1er au 15 juillet, nous vous proposons plus de 40 stages, quelques concerts et master classes.

Comme le veut la tradition, les musiques et instruments folk sont programmés la première semaine (1-8 juillet). À côté des « classiques » comme les cours de vielle à roue, cornemuse, accordéon, etc., nous vous invitons à découvrir le chant, la musique et la danse slovaques.

Autre nouveauté, parallèlement aux cours de tango et de percussions d’Amérique latine, Patricia Hernandez donnera un stage de boleadoras, une danse rythmique spectaculaire, associant le zapateado (frappe des pieds) et les mouvements circulaires de bolas (boules reliées entre elles) percutant le sol en rythme.

Les rythmes africains seront bien entendu aussi au rendez-vous ainsi que le Lindy Hop, histoire d’assurer des soirées mémorables à tous les participants !

Au niveau des cours d’ensemble, folk et jazz manouche sont toujours à la carte. Côté chant, nous invitons une des Divas Dugazon à animer un stage « d’ensemble vocal en mouvement », qui promet un savoureux mélange de genres, des rencontres improbables entre sonorités klezmer, rythme samba, polyphonie tzigane et musique progressive.

La deuxième semaine est partiellement inspirée de l’actualité, de l’envie de faire découvrir des cultures que nous côtoyons sans vraiment les connaître : le monde arabe est à l’honneur avec un stage de rythme et de luth qui sera ponctué de brèves interventions musicologiques et un cours de chants traditionnels du Maroc, tout à fait unique en Belgique.

Fidel Castro n’est plus, mais Cuba reste célèbre pour sa musique qui a conquis le monde il y a une vingtaine d’années. De nouveaux stages de musique et de danse seront donnés par des proches du maestro Rey Cabrera, invité pour une master class exclusive.

L’ Amérique latine est naturellement bien plus vaste, le tango argentin est bien représenté dans notre programme avec des stages de tous les niveaux, un cours d’ensemble et un concert. Le Brésil, l’Inde et – pour l’Europe – la Suède, l’Italie, l’Espagne sont aussi au programme comme les années précédentes. Dernières nouveautés de cette année, une série de stages qui nous amènent vers des horizons plus actuels : du yoga Iyengar allié à de la danse contemporaine donné par Stefan Dreher, des cours de valses d’hier et d’aujourd’hui et de claquettes… Faites votre choix !

STANCZYK Christine
Conseillère artistique


 
Après un Master en journalisme et communication à l’ULB (du temps où ça s’appelait encore Licence) et quelques petits jobs de pigiste et autres, j’ai décidé de « changer de vie » et de découvrir Cuba. Grâce à une bourse d’études, j’ai l’occasion de découvrir la fameuse école de cinéma de San Antonio de los Banos fondée par Gabriel Garcia Marquez, où j’ai suivi quelques ateliers de documentaires. C’était en 1989, année de la chute du mur de Berlin et du « periodo especial » à Cuba, c’est à dire, une période où absolument tout manquait à la population sauf le rhum fait maison et les casas de la Trova, où j’ai découvert de fantastiques musiciens d’un âge déjà bien avancé. Quelques années plus tard, certains d’entre eux tourneraient dans le monde entier (mais bon, je n’y suis pour rien…). Un an plus tard, retour en Belgique avec l’envie cette fois de partir pour le Mexique, où j’ai travaillé deux ans pour un centre des droits des indigènes et produit des documentaires, notamment sur le Chiapas juste avant les grandes révoltes..