Editorial Musique


MUSIQUES EN MUSIQUE

L’AKDT est un véritable vivier musical et artistique.

En trois semaines, pratiquement toutes les pratiques musicales sont rencontrées, des plus anciennes aux plus modernes.

La première semaine de stage est ouverte à tous les musiciens et chanteurs, quel que soit leur niveau technique ou artistique. Le répertoire abordé est classique à la base mais les cours offrent une ouverture sur d’autres répertoires : musique ancienne, jazz, improvisation, théâtre musical…

La seconde semaine est consacrée au jazz et musiques improvisées.

La troisième semaine propose un large spectre de pratiques musicales plus modernes axées autour de la voix, des musiques émergentes et de l’électronique.

Nos stages se différencient de la plupart des autres par les approches pédagogiques actives et ouvertes, les techniques
d’enseignement non conventionnelles et l’interdisciplinarité très développée.

Chaque année, nous avons le bonheur d’être entourés par les stages d’arts plastiques.

Il s’agit d’un enrichissement culturel et humain exceptionnel qui favorise les complicités et les expériences communes. Cette complémentarité participe à l’identité unique des stages de l’AKDT à Libramont.

J’aime toujours à rappeler qu’en complément de nos sessions musicales sur le site de Libramont, les amoureux des musiques populaires, traditionnelles ou du monde trouveront leur bonheur en consultant les stages de « Danses et musiques du monde » programmés par l’AKDT à Neufchâteau.

« DU BAROQUE À AUJOURD‘HUI » Amateurs ou futurs professionnels, élèves dans nos établissements d’enseignement musical ou autodidactes, jeunes ou moins jeunes... C’est à vous tous que nos stages de cette première semaine s‘adressent. Vous y viendrez pour développer et perfectionner votre pratique musicale (instrumentale ou vocale). Tant le travail de fond individualisé que le plaisir de jouer, l’épanouissement personnel et la pratique de la musique collective sont abordés.

Trois pôles spécifiques constituent cette première session musicale :
1. le pôle ENFANTS-PHARES : 3 stages exclusivement réservés aux enfants de 5 à 15 ans où ils exploreront le monde de la musique, du théâtre, des arts plastiques et de la scène.

2. le pôle STAGES D’INSTRUMENTS ET DE CHANT : presque tous les instruments vous sont proposés dans nos stages dont l’abord pédagogique est moderne, actif, centré sur la pratique et l’acquisition de techniques et de compétences dans le respect du musicien. Ces stages sont ouverts à toutes les pratiques musicales.

3. le pôle MUSIQUE ANCIENNE : violon, alto et violoncelle baroque, clarinette ancienne, flûte à bec, clavecin et musique de chambre ancienne, une palette unique dans les stages proposés en Belgique et des cours dispensés par des artistes de renommée internationale.

Parallèlement, des stages de composition et de musique de films sont organisés ainsi qu’un stage spécifique sur la compréhension de l’harmonie : « Improvisation, harmonie & Polyphonies ». Ce stage permet de démystifier l’harmonie et de l’utiliser directement et concrètement dans la pratique musicale. Il s’agit donc bien d’un stage où l’on pratique son instrument.

En plus de tous ces cours collectifs et individuels par discipline, les stagiaires auront le loisir de participer à des ATELIERS COMPLÉMENTAIRES (inclus dans le prix du stage). Ceux-ci ont pour objectif de permettre la découverte d’autres musiques et de favoriser les rencontres musicales avec les autres stagiaires.  Chacun suivra donc au minimum 4 heures de cours au quotidien.

L’équipe pédagogique travaille en collaboration étroite avec Françoise Serres qui pratique la pédagogie perceptive.


« JAZZ ET MUSIQUES IMPROVISÉES » Pendant cette deuxième semaine de juillet, ce sont les musiques jazz et les musiques improvisées en général qui sont étudiées. Tou(te)s les musicien(ne)s peuvent participer à ces cours. Ceux-ci sont adaptés au niveau technique et musical de chacun, les groupes d’apprentissage sont constitués en fonction de ces critères afin que chaque stagiaire s’enrichisse au maximum.

Les cours d’instruments (en collectif ou semi-collectif) ont lieu entre 9 h et 12 h. Les débuts d’après-midi sont consacrés à des cours de rythme et d’harmonie de différents niveaux. De 15 h 30 à 17 h 30, les stagiaires sont répartis dans les différents combos, toujours en fonction de leur niveau, afin de travailler le répertoire (standards et autres compositions).

Des stages « full time » sont donnés parallèlement aux stages instrumentaux et vocaux décrits ci-dessus : Blues, Jazz-Groove-Electro, Multiplicity of approaches, Ecriture-Composition-Interprétation, Aux frontières du jazz, Impro libre.

Les cordes (violon, alto, violoncelle) sont invitées à venir découvrir ou se perfectionner dans un stage qui leur est spécifiquement dédié.

En soirée, concerts et jam-sessions rythmeront la semaine permettant à chaque stagiaire de mettre en pratique les apprentissages acquis durant les cours et d’entendre les professeurs sur scène.


« AUTOUR DE LA VOIX ET JUSQU’AUX CONFINS DE L‘ÉLECTRONIQUE ».
Éclectique, cette 3e semaine de stage l‘est incontestablement !

C’est un véritable brassage de musiques que l’on observe durant ces sept jours : classique, rock, contemporaine ou rap, acoustique, électronique ou corporelle, écrite ou improvisée, la musique s’exprime par tous les modes possibles.

Les stages de cette session sont en immersion complète durant toute la journée. Toutefois, plusieurs ateliers de découvertes musicales sont organisés via les rencontres avec d’autres cours et sont source d’enrichissement et d’étonnement.

DUJARDIN Vincent
Conseiller artistique
 
La vie est un miroir perpétuel...
22 décembre 1965, Huy, il neige... Naissance d'un inconnu, pas un soldat... Premières expériences culinaires, virus tropical.
Début des années 70, commence le foot par passion. Enfance pleine de vie, de découvertes, de jeu, de foot, de chutes, de points de suture, de rires, de joies et d'envies. Fin des années 70, commence la musique par hasard et défi.
Début des années 80, en Humanités, un professeur (de musique) : « Madame, on n'en fera jamais un musicien ! », dit-il, flûte à bec bien rangée dans son attaché-caisse. 1985, obtention de la médaille du Gouvernement en saxophone au Conservatoire de musique de Huy, admission au Conservatoire Royal de Liège et lauréat du concours national « Pro Civitate » du Crédit communal, Juin 1986, Premier prix de saxophone (classe d'Albert Tyssens et Jean-Marc Lissens), Juin 1989, diplôme supérieur de saxophone, diplôme supérieur de musique de chambre avec la plus grande distinction (classe de Jean-Pierre Peuvion), Huy, jeunesse, amitiés, groupes, jam, concerts, spectacles, Alain Pierre, Nathalie Loriers, Gérald Bernard, J'azzphyxie, Eric Legnini, Stéphane Galand, Jean-Pierre Catoul, Commune Présence, Marie-Paule Cornia, PoéSI, Christian Dalimier, Patrick Quinet, Georges Hermans...