NEYRINCK Marie

Professeur: thumb_Neyrinck_Marie
Langue(s):
  • Français
Présentation:

Après des études et un 1ier prix en Art Dramatique au Conservatoire de Liège, Marie Neyrinck, créative, curieuse, toujours en recherche des ponts qui peuvent se créer entre d’un domaine à l’autre, poursuit différentes formations, notamment le chant, l’art-thérapie (+ la systémique, la PNl, ect...), l’art de créer des chapeaux, l’art de manipuler la marionnette, ect...
Depuis 20, auteur et metteur en scène de nombreux spectacles pour et/ou avec des publics variés (enfants, jeunes, adultes, différentes Compagnies de danse et de théâtre, Maisons de Jeunes, enseignement spécialisé, ect... avec « Comptes des temps modernes », « Confidences imposées », « Human limist », « Déchets », ect...), elle reçoit en 2004 le prix spécial du jury itinérant FNCD et de l’ITA pour la mise en scène de « Le Dragon » d’Eugeni Schwartz, et en 2005 pour « Festino » dont elle est aussi l’auteur.

Comédienne, Marie se produit également sur scène, entre autres pour la Compagnie des Zygomars, dans « Scènes pour la démocratie » à l’Espace Senghor, « Improjusticia » de Bruno Coppens, « Liquidation totale » pour le Théâtre de la Renaissance, ect...

Elle a signé pour l’Opéra Royal de Wallonie le scénario des créations collectives (danse, chant, théâtre), ainsi que la mise en scène de « Une autre Carmen », « Violetta, une autre Traviata », ainsi que « Elle s’appelait Aïda, une autre Aïda » (collaboration entre 100 jeunes et différents artistes lyriques/musiciens)

Toujours pour l’ORW, elle a interprété trois personnages dans « Nabuccolo », adaptation de Nabuco pour Jeune public (+ manipulation marrionnettes), et elle y revient à la création, à la mise en scène et à l’interprétation d’un nouvel opéra Jeune public, « Carmencita et les Dragons », inspiré de Carmen.