VAN ACKER Christine

Professeur: thumb_VACH
Présentation:

Christine Van Acker, auteur de, notamment, La bête a bon dos, (à paraître dans la collection Biophilia, chez José Corti, 2018).

L'atelier : un assemblage d'énergies croisées où les enseignants, "enseignés" par les étudiants et par le terrain lui-même, se contentent de réajuster les trajectoires de la puissance créative pour renforcer la cohérence et la clarté de la pensée. Gilles Clément, cours au Collège de France Christine Van Acker, eucaryote métazoaire hétérotrophe appartenant au règne animal, navigue en littérature d'un genre à un autre, saisissant des instantanés au coeur du vivant. Grande Oreille, elle effeuille aussi le réel en sons et en mots pour la radio (RTBF, Radio France) sous la haute protection de l'association Les Grands Lunaires (cliquez sur le lien ci-dessous). Elle réside en Gaume, dans un village qui convient à sa démesure et à son manque de sérieux. Dans l'ancien café qui l'habite, elle amène d'autres auteurs à venir dans ce bout du monde pour animer des ateliers d'écriture.
Membre de Kalame, elle ouvre aussi le chemin de l'écriture à des personnes qui penseraient ne pas en être capable. Mon cher ami, Les déjeuners sur l'herbe, roman, 2015 Le monde de Nestor, Weyrich, 2014 (collection Traversée, à l'attention d'apprenants adultes en alphabétisation. Ici, herbier d'humeurs campagnardes, Le Dilettante, mai 2014 Vilain crapaud cherche jolie grenouille, Mijade, roman jeunesse, 2013 La concordance du temps, Esperluète, poème dramatique, 2012 N'en-à-qu'un en Très-Haute-Prudence, gaudriole, ed.Chemin de fer, 2012 Où sommes-nous ?, nouvelles, Luce Wilquin, 2010 La dernière pierre, poésie, Carnets du Dessert de Lune, 2009 Bateau-ciseaux, récit, Esperluète, 2007 Domiciliés à bord, témoignages de bateliers, Quorum, 1994, épuisé « Entre la profondeur poétique des images et des sentiments, le souci permanent de l'humain et l'enfance impertinente, rompue aux délices du pied de nez ou des pieds tapés dans les flaques d'eau, Christine Van Acker passe de l'essai à la fiction, de l'émission radio au travail sur le terrain (animatrice notamment d'ateliers d'écriture), de la fable poétique à la gaudriole signifiante. " Extrait concentré d'une critique de Ghislain Cotton ". ou ceci (en concentré toujours) de Michel Ots : « Christine Van Acker conduit le lecteur avec le plus grand naturel dans ces replis liminaux de la conscience, exercice narratif qui requiert des dispositions de chaman, de barde ou de poète, l'aptitude à remonter le fleuve Léthé ; l'humour en sourdine rajeunit les archétypes, l'enchantement guette au passage.»
- Prix de la meilleure écriture radiophonique remis par la Scam pour "Moi, je parle", mai 2014
- En 2013, N'en-à-qu'un en Très-Haute Prudence a fait partie des cinq ouvrages en lice pour le prix de l'humour noir ainsi que pour le prix Gros Sel, Belgique
- Grand Prix SGDL de la fiction radio et prix " Radiophonies " avec La dernière pierre, 2009 Prix du documentaire radio SCAM en 2006 Grand prix de la Communauté Française de Belgique pour Yvonne et le chant de l'eau, docu-fiction radio, en 2001 Lauréate du Polar de la Une, avec La main gauche, 1991

Téléphone: 0476655265