• +32 61 22 54 79
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Editorial Danses et Musique du Monde


Du 6 au 20 juillet : une cinquantaine de stages de danses et musiques où toutes les rencontres deviennent possibles… Les stages de l’AKDT sont exceptionnels à plus d’un titre. Les semaines « folk » et « danses et musiques du monde » ont la particularité – peut-être unique au monde ! – de mêler des genres et styles qui se croisent rarement au quotidien. Ainsi, par exemple, au cours de la première semaine, essentiellement consacrée au folk, vous aurez aussi l’occasion de côtoyer la musique indienne, grecque, la danse africaine, les percussions orientales, de découvrir de multiples instruments d’Afrique de l’Ouest ou le Wugulun Kung-fu…
Les puristes auront tout de même l’embarras du choix entre des cours d’ensemble folk européen, de violon suédois, divers stages de chants traditionnels, vielle à roue ibérique, etc.
Suite au succès de certains stages, nous avons doublé leur offre : nous proposons des stages de tango, de lindy hop, de rythme signé et de guitare folk pour débutants et pour élèves de niveau intermédiaire ou avancé.
À côté des classiques de la deuxième semaine, tels que les cours autour du Flamenco, les musiques et les danses latino-américaines, un focus sur l’Orient avec des stages de Oud et de Ney, le retour du cours de chant du Nord du Maroc, des percussions du Sud de l’Italie, etc.
Histoire d’inspirer des rencontres improbables, j’ai aussi introduit cette année une discipline plutôt inattendue à Neufchâteau, la Pole Dance. Mixité, ouverture sur le monde, joyeux brassage de cultures et de langages artistiques, soirées festives et bien plus : voilà en quelques mots tout ce que vous trouverez à l’AKDT !
On se réjouit de vous y accueillir !
wiknius.png
Elena-micro_by_Rene_Schaeffer.jpeg
DSC_0889.jpeg
ashok-pathak-stage.jpeg
titre_danses.jpg
christine.jpg

STANCZYK Christine
Conseillère artistique


 
Après un Master en journalisme et communication à l’ULB (du temps où ça s’appelait encore Licence) et quelques petits jobs de pigiste et autres, j’ai décidé de « changer de vie » et de découvrir Cuba. Grâce à une bourse d’études, j’ai l’occasion de découvrir la fameuse école de cinéma de San Antonio de los Banos fondée par Gabriel Garcia Marquez, où j’ai suivi quelques ateliers de documentaires. C’était en 1989, année de la chute du mur de Berlin et du « periodo especial » à Cuba, c’est à dire, une période où absolument tout manquait à la population sauf le rhum fait maison et les casas de la Trova, où j’ai découvert de fantastiques musiciens d’un âge déjà bien avancé. Quelques années plus tard, certains d’entre eux tourneraient dans le monde entier (mais bon, je n’y suis pour rien…). Un an plus tard, retour en Belgique avec l’envie cette fois de partir pour le Mexique, où j’ai travaillé deux ans pour un centre des droits des indigènes et produit des documentaires, notamment sur le Chiapas juste avant les grandes révoltes..
© 2017 AKDT - Royale Académie Internationale d'Eté de Wallonie